Suivi local de la qualité de l'eau

Bientôt un suivi local !

carte réseau local
Crédits : SMAV

Contexte

Dans le cadre de ses missions, le Syndicat mixte Auzance Vertonne (SMAV) souhaite développer ses connaissances du territoire et notamment de la qualité des eaux des rivières qui le composent.

Les bassins versants, et certains de façon prioritaire, disposent d'objectifs d'atteinte de « bon état » à l'aube 2027 au titre de la Directive européenne Cadre sur l'Eau et repris, voire fortifiés dans le SAGE.

Or, à ce jour, les suivis de la qualité de l'eau afin de vérifier les efforts effectués sur le terrain sont insuffisants.

Aussi, le SMAV a décidé en 2017 de développer un réseau de suivi local et complémentaire des réseaux existants.

Objectifs

La mise en place d'un suivi complémentaire sur le territoire vise à :

  • répondre à la Mesure opérationnelle n°11 du PAGD : Renforcer le réseau de suivi de la qualité des eaux des masses d'eau
  • disposer de données complètes de connaissance de qualité générale concernant les paramètres physico-chimiques, pesticides et biologiques sur chacun des 7 cours d'eau principaux du territoire

Mise en place du réseau

Comme évoqué plus haut, ce réseau local a pour objectif de compléter les réseaux existants (AELB, Département, AFB, ...). L'élaboration d'un cahier des charges a été discuté en groupe technique composé de nos partenaires et habituels producteurs de données.

Pour une première mise en place, les localisations des analyses se limitent aux stations existantes, représentatives du cours d'eau dans son ensemble. Celles-ci sont en effet les sites d'analyses habituelles pour le classement de l'état DCE officiel des cours d'eau à l'échelle national. Néanmoins, certaines stations (Goulet, Tanchet et Ile Bernard notamment) sont très peu suivies. De plus, certains paramètres et années viennent parfois à manquer.

Aussi, le SMAV a décidé de définir des principes de suivi selon :

  • les bassins versants prioritaires définis par le SAGE (sur certains paramètres)
  • les cours d'eau peu suivis
  • les manques en matières de paramètres suivis et de période "blanches"
  • les recommandations (fréquences, paramètres, ...) de nos partenaires (AELB, Département, CREPEPP, ...)

Ainsi, un marché est en cours de consultation auprès des entreprises afin de trouver un prestataire susceptible de réaliser la demande de prélèvements et analyses sur les 3 prochaines années et sur 8 stations identifiées.

► voir aussi : rubrique Marchés Publics

Début du programme de suivi : prévu pour Mars 2018